© Démocratie News


Social: Relance des activités de la Fondation Gabriel Kyungu (AGK) ;pour le patron de la suprastructure de la Fondation Katangaise Raphaël Mututa, Baba Kyungu insistait sur l'unité des katangais,sur l'unité de la famille biologique et sur l'unité du parti politique UNAFEC

Social: Relance des activités de la Fondation Gabriel Kyungu (AGK) ;pour le patron de la suprastructure de la Fondation Katangaise Raphaël Mututa, Baba Kyungu insistait sur l'unité des katangais,sur l'unité de la famille biologique et sur l'unité du parti politique UNAFEC

Le Média en ligne et Magazine DémocratieNews vous exhorte à observer les gestes barrières pour vous protéger contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Prenant la parole aux assises qui ont lieu à kipopo ,résidence du feu baba Kyungu a l'occasion de la relance des activités de la fondation Gabriel Kyungu,le président Raphaël Mututa s'est exprimé en ce terme.

Aujourd'hui, le contexte dans lequel je prends la parole est perplexe. Comment apparaît à nos yeux le Katanga dans lequel nous vivons sans lui que nous appelions affectueusement, il y'a peu Baba. Un témoignage face à l'hommage à l'honneur d'un personnage si illustre qu'est Antoine Gabriel Kyungu Wakumwanza

Quel plus grand leader de la politique katangaise qui a duré pendant trois générations de Mobutu à Antoine Felix Tshisekedi Tshilombo, je ne connais pas. Et amener une lutte plus honorable pour la dignité du peuple katangais. Je ne connais pas.

Pour nous les Katangais dont je me fais porte-parole à l'instant, nous avons toujours une grande admiration pour ce patriarche. L'homme qui a lutté pour ses idéaux qui s'est battu pour l'éveil de la conscience katangaise et ses talents d'orateur ne sont pas en reste.

Face aux situations révoltante et achroniques condamnées par la conscience katangaise, Baba avait le courage d'être le porte-parole d'un peuple qui croupisait dans la misère pour dire non à l'autorité en dérive. Il fallait être le Mandale du Katanga pour le faire malgré que cela entraîner des risques incommensurables pour sa vie. C'est cela toute la richesse de l'héritage que nous a laissée Baba Antoine Gabriel Kyungu Wakumwanza. La retransmission.

La transmission de ses valeurs humanistes, ses idées, sa force, ses passions pour le Katanga. La transmission de sa vie et de son histoire. Un jour compatissant a su concilier sa carrière politique et sa foi chrétienne. Nous connaissons aussi en BABA l'audace plus que le courage. L'audace de dire non à l'oppression, non asservissement de tout un peuple à une forme dégradante d'esclavage. L'audace d'afficher Baba aux côtés de Douze (12)parlementaires mérite respect et hommages.

Baba est la personne qui portait les sobriquets emblématiques : BABA wa Katanga, Mandala Wa Katanga, Sentinelle du Katanga, Patriarche etc.

Ces sobriquets sont l'expression de la reconnaissance de la grandeur de cet homme que l'histoire n'oubliera de si peu. Comme Mandala, Baba être un chanteur et un défenseur de l'identité Katangaise, celle est notre fierté, notre mode d'existence, une philosophie de la vie, un idéal à conquérir qui se traduit par l'amour du travail bien fait, la détermination et la combativité

C'est la sagesse de BABA qui gardait le Katanga dans la paix dans les moments de secousses. Chaque fois que j'étais avec lui et avant qu'il ne quitte ce monde, il insistait sur l'identité des Katangais. L'unité de sa famille biologique et de son parti politique UNAFEC. C'est ce voeu ardent que nous réitérons au nom de la fondation Katangaise pour laquelle nous faisons ce témoignage, une façon d'honorer sa mémoire. Repos éternel pour lui qui a fait le bon combat.

J'aimerais pour finir citer cette phrase de Victor Hugo qui prend tout son sens ici "tu n'es plus là où tu étais mais tu es partout là où nous en sommes" bien je dis et je vous remercie.

Pour la fondation Katangaise.


Voir les commentaires

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article

----------------------------

Laisser un commentaire