© Démocratie News


Politique/interview : Condamnation de jacquis Ndala ; Guy Mukaz coordonnateur adjoint de ensemble pour la République en charge de la mobilisation et communication ; Nous déplorons les conditions de la condamnation de notre coordonnateur et nous dénonçons une justice à double vitesse malgré les efforts de faire de notre pays un état de droit!

Politique/interview : Condamnation de jacquis Ndala ; Guy Mukaz coordonnateur adjoint de ensemble pour la République en charge de la mobilisation et communication ; Nous déplorons les conditions de la condamnation de notre coordonnateur et nous dénonçons une justice à double vitesse malgré les efforts de faire de notre pays un état de droit!

Le Média en ligne et Magazine DémocratieNews vous exhorte à observer les gestes barrières pour vous protéger contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Quelques jours après la condamnation du coordonnateur national du parti politique ensemble pour la République de Moïse katumbi,jacquis Ndala à deux ans de prison ,la province du haut katanga s'est exprimée sur son arrestation,la coordination de ensemble se dit indigner de la façon dont jacquis a été appréhendé. Dan un entretien téléphonique ,Guy Mukaz coordonnateur adjoint de ensemble en charge de la mobilisation et communication a répondu aux questions de Top Congo FM et démocratienews.net. Ci dessous le jeu des questions et réponses dans une retranscription de démocratienews.net

Mr Guy Mukaz ,bonjour. Comment avez vous acceuili la condamnation de jacquis Ndala le coordonnateur national de la jeunesse de ensemble pour la République ?

Nous disons d'emblée que c'est avec beaucoup d'indignation et beaucoup de regret en commençant par la façon dont notre coordonnateur national chargé de la jeunesse Jacquis Ndala a été appréhendé chez lui à la maison comme un brigand,il n'ya pas eu d'invitation,c'est un enlèvement voilà ce que nous déplorons. Le coordonnateur jacquis Ndala n'est pas un brigand ,c'est un responsable,il est coordonnateur national de la jeunesse.

Vous êtes au regret ,mais selon vous qualifiez ça d'acharnement ? Quelle est votre motivation ?

Nous disons que jacquis Ndala n'a pas insulté la population,il n'a pas non plus violé les lois du pays mais nous retenons par contre que ceux qui ont tenu des propos qui pouvaient faire objet des poursuites sont nos amis de l'udps mais malheureusement jamais inquiété mais ici les choses sont vite parties pour en finir avec notre coordonnateur national jacquis Ndala ? Certes c'est un acharnement car on est entrain de s'attaquer à tout celui qui est derrière le chairman Moïse katumbi en faisant les premiers pas de chercher à anéantir ses proches pour penser maintenant à affronter notre président national. Nous fustigeons ce comportement et persistons que les propos de notre coordonnateur national de la jeunesse jacquis Ndala n'ont rien de l'appel à la désobéissance civile ,nous déplorons cette justice à double vitesse.

Qu'est ce que vous comptez faire? Alors que le coordonnateur national est déjà condamné

Nous nous appuyons sur le voeux du président de la République qui veut de notre pays un état de droit, et que la justice face son travail,l'on ne peut pas accepter qu'on prenne un coordonnateur national , responsable de son état ,cadre d'un grand parti politique le laisser subir un jugement à la hâte non!nous demandons pur et simple sa libération dans le cas contraire nous allons mettre en place tous les mécanismes pour sa libération. Nous sommes une opposition républicaine et des lois nous donnent tous ces droits et devoirs d'appliquer la constitution pour sa libération et nos états majors sont en alerte.

Nous profitons également pour dire non à la loi de Mr Tshiani ,nous n'allons pas accepter que cette loi passe et ceci pour le bien être de la population.


IPM


Voir les commentaires

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article

----------------------------

Laisser un commentaire