© Démocratie News


Politique: Dieudonné Nkinshi Kazadi président du parti Congo positif ; Notre candidat président aux élections de 2023 c'est Felix Tshisekedi et avant les prochaines élections, nous voulons d'une constitution écrite par nous même et non celle écrite à l'étranger par l'étranger

Politique: Dieudonné Nkinshi Kazadi président du parti Congo positif ; Notre candidat président aux élections de 2023 c'est Felix Tshisekedi et avant les prochaines élections, nous voulons d'une constitution écrite par nous même et non celle écrite à l'étranger par l'étranger

Le Média en ligne et Magazine DémocratieNews vous exhorte à observer les gestes barrières pour vous protéger contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Le président du parti politique Congo positif Dieudonné Nkinshi Kazadi a au cours d'un point de presse rappelé la nécessité du changement de la constitution avant les prochaines échéances electorales,selon le président de ce parti membre de l'Union sacrée la constitution actuelle n'est pas adaptée aux réalités et exigences contextuelles. Dieudonné Nkinshi président du parti politique Congo positif l'a dit en ces termes sur Top Congo FM retranscrits par le site démocratienews.net sur son tweeter @democratienews2

Nous n'aurons pas besoin d'un congrès pour choisir notre candidat président de la République pour les élections de 2023 ,notre option avait été levée quand en décembre 2020 parmi les premiers partis nous avons opté pour l'Union sacrée voulue par son initiateur comme une vision .

Nous confirmons devant la presse ,devant la nation congolaise que notre candidat président de la République aux élections de 2023 c'est Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Dans tout ce que vous ferez ,travaillez en sorte que nous donnions un second mandat à notre président de la République. Le changement tant attendu du président de la République,les solutions attendues de lui n'arriveront jamais tant que notre pays continuera à être géré par une constitution des belligérants.

Nous voulons d'une constitution écrite par nous même et non celle écrite à l'étranger par l'étranger et qui nous a été imposée par le référendum alors que le pays ne disposait ni d'une loi référendaire ,ni d'une culture constitutionnelle électorale adéquate qui puisse permettre au citoyen congolais de voter en connaissance de cause.

Le président du parti Congo positif a au cours de cette activité procédé à la présentation et l'installation de nouvelles autorités du parti notamment le SG Bienvenu Linaka ,le porte parole et le fédéral , l'objectif est mettre le parti en ordre de bataille pour les prochaines élections.

Pour rappel Congo positif est un parti politique du regroupement politique les progressistes dont l'autorité morale est l'ancien premier ministre Samy Badibanga .

I.Patmut


Voir les commentaires

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article

----------------------------

Laisser un commentaire