© Démocratie News


Mise en accusation de Richard Muyej :Il n'y a pas eu scandale à l'assemblée provinciale du lualaba sous la houlette du président Joseph Louis Kamwenyi.

Mise en accusation de Richard Muyej :Il n'y a pas eu scandale à l'assemblée provinciale du lualaba sous la houlette du président Joseph Louis Kamwenyi.

Le Média en ligne et Magazine DémocratieNews vous exhorte à observer les gestes barrières pour vous protéger contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Après avoir lu les lignes de nos confrères d'acturdc.com, il sied de vous approcher des réalités de la province du lualaba.

L'assemblée provinciale du lualaba est l'un des organes délibérant le plus stable du pays en général et de l'espace katanga en particulier,si nous nous rappellons bien en jettant un regard sur ce qui s'était passés aux assemblées du Tanganyika,du haut Lomami et du haut Katanga,l'opinion comprendra la sagesse du bureau de l'organe délibérant du lualaba qui a affiché une stabilité, laquelle a impacté positivement sur l'exécutif.Tous ces contours sont à mettre à l'actif de l'honorable président Louis Kamwenyi et aux vaillants députés provinciaux.

Mis en accusation du gouverneur Richard Muyej,que retenir!

Il est bon de savoir que cette mise en accusation contre le gouverneur Richard Muyej n'est pas une première pierre symbolique à la construction d'un bâtiment ,ou en d'autres termes ,elle n'est pas un premier pas au départ consommé du gouverneur Richard Muyej. L'assemblée provinciale du lualaba n'a empreunté que le chemin tracé par Mr Richard Muyej jusqu'a sa destination, pour ne pas dire l'assemblée provinciale du lualaba n'a constaté que la profondeur de la tombe creusée par la personne de Mr Richard Muyej.

En clair ça veut dire!

Le parlement du lualaba était dans ses missions lui reconnues , on ne réveille pas un chat qui dort ......Mr Richard Muyej en son temps avait de lui même invité l'inspection Générale des finances IGF,dont l'idée de cette démarche paraît jusqu'alors inconnue à l'opinion publique. Cette équipe de L'IGF était divisée en deux groupes ,l'un à la direction des recettes du lualaba Drlu et l'autre à la province. Tout est parti de là..... c'est après ces inspections fondées ou non fondées soient-elles ont donné des conclusions qui ont plongé Mr Richard Muyej dans ce que la rédaction a qualifié de propre tombe creusée par lui-même. Face à cette situation qui a conclu sur des détournement des sommes colossales , l'assemblée provinciale du lualaba que dirige le président Louis Kamwenyi n'avait pas autre alternative que mettre en accusation Mr Richard Muyej et les députés se sont prononcés. L'assemblée provinciale du lualaba s'accroche à son règlement d'ordre intérieur( Lire l'art 29.7).

Les soient distantes indiscrétions des banques dans les décaissement des fonds qui n'épargneraient pas le président Louis Kamwenyi.

Rire.........Ici il ne s'agit pas de parler des révélations troublantes mais parler des faits qui veulent signifier sur le comment fonctionnent certaines institutions. La loi de finance interdit à un gouvernement provincial à prendre du crédit à une banque commerciale et pour y arriver il faut l'autorisation de l'organe délibérant. En quoi cette autorisation implique l'assemblée provinciale du lualaba par son président aux accusations portées contre Mr Richard Muyej ? La canalisation des fonds à différents secteurs par l'exécutif provincial pour ne pas pousser la rédaction a dire ,la façon de gérer ces fonds ( temps Muyej) après avoir eu ces crédits sous l'autorisation de l'assemblée ne doit pas être mise sous le dos du président de l'assemblée provinciale du lualaba.

L'assemblée provinciale du lualaba n'a pas bloqué les émoluments du député Dédé Lenge.

L'assemblée provinciale traite d'une manière équitable ses députés ,il suffit de s'approcher du bureau de l'assemblée provinciale du lualaba et s'imprégner du vécu de chaque député quand aux avantages sociaux. Aucun rond destiné aux députés de l'assemblée provinciale du lualaba n'est bloqué.Pourquoi cet organe délibérant bloquerait-il celui du député provincial Dédé Lenge ? Il faut s'approcher de la vérité.

Que conclure!

L'heure est à implorer la sagesse,point n'est besoin de décourager ceux qui ont milité et qui continue à militer pour la stabilité de la province .


Ipm


Voir les commentaires

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article

----------------------------

Laisser un commentaire