© Démocratie News


Affaire Kanyama Kasese : selon le ministre provincial du lualaba Déodat Kapenda ;Sur 246 personnes arrêtées ,65 ont été libérées après trie dont 19 avec pièces justificatives et 46 mineurs.

Affaire Kanyama Kasese : selon le ministre provincial du lualaba Déodat Kapenda ;Sur 246 personnes arrêtées ,65 ont été libérées après trie dont 19 avec pièces justificatives et 46 mineurs.

Le Média en ligne et Magazine DémocratieNews vous exhorte à observer les gestes barrières pour vous protéger contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Au cours d'un point de presse tenu ce vendredi 05 Août 2022 dans la salle de conférence du ministère de l'intérieur, a éclairé l'opinion sur l'opération d'enrolement des jeunes désœuvrés dénommé"zéro délinquant" pour l'école de métier de KANYAMA KASESE, le Ministre Deodat KAPENDA à rejeté les allégations de certaines organisations de la Société Civile à coloration politique qui invente des chiffres en parlant à tord de 15 morts. Il s´agit plutôt de 3 morts. Une famille s'est même déjà présentée au ministère de l'intérieur et les autorités provinciales ont promis de l´accompagner.

Sur 246 personnes arrêtées, 65 ont été libérées après trie dont 19 avec pièces justificatives et 46 mineurs. En ce qui concerne les enfants mineurs 30 garçons ont été acheminés à la maison kwetu et 2 filles à l'orphelinat Maman Tabitha. Le patron de l'intérieur à déploré quelques dérapages des hommes en uniforme et la désinformation qui a caractérisé cet événement de la part de certaines organisations de la société civile du Lualaba en donnant des chiffres fantesistes. Quant à la question de savoir jusqu'à quand ira cette opération? Deodat Kapenda pense que c'est jusqu'à la fin du phénomène Shegue.

Au nom de la gouverneure interimaire du Lualaba, le numéro un de la sécurité au Lualaba a rassuré toutes les familles que la province veillera sur l'encadrement et la santé de ces personnes acheminées à KANYAMA KASESE jusqu'à la fin de leur formation et déploiement comme bâtisseurs. Et pour une solution durable, un centre d'accueil sera construit au Lualaba pour l'encadrement des jeunes désœuvrés. La population ne doit pas se fier aux fausses informations et aux rumeurs provenant des personnes mal intentionnées qui ne visent que leurs intérêts vis-à-vis de leurs partenaires.


Voir les commentaires

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cet article

----------------------------

Laisser un commentaire